Rechercher

Nettoyage de Printemps



Le Printemps est là … Nous avons "hiberné" pendant 3 mois, accumulé des graisses, (un peu de surpoids ?), avec les plats riches et mijotés de l'hiver, voire avec des vacances au ski - pour les plus chanceux - et leur lot de fromages et charcuterie !

A présent, la Nature, qui semblait sommeiller, se réveille et c'est un émerveillement de chaque jour que de découvrir ce qu'elle nous offre… la sève des arbres monte, de jolis bourgeons et de jolies fleurs nous sont offerts et nous n'avons qu'à ouvrir les yeux pour les découvrir… en écoutant les oiseaux chanter...



Alors, un petit ménage s'impose...

On peut commencer par de basses considérations matérielles - mais qui nous "allègent" - comme du tri dans des magazines, des vêtements et des dons qui nous mettent en joie.

On peut continuer par un petit drainage pour chouchouter notre corps qui a aussi besoin de renouveau :

- on reprend les exercices physiques abandonnés depuis quelques jours… semaines ?

- on se met à la diète si on se sent en forme (une journée avec uniquement des légumes par semaine : ça vous parait jouable ? Le jeûne intermittent peut être testé en se contentant d'eau et de tisanes à un petit déjeuner et en laissant au système digestif un repos de 16h - de 20h à Midi par exemple - pour lui permettre de se nettoyant et de se réparer, se régénérer).

- on s'offre un massage pour mettre en circulation les excédents dont le corps n'a que faire et on ouvre les "émonctoires" (intestins, foie, reins, peau) pour éviter de s'encrasser. La peau, avec la sudation, est la voie idéale à laquelle il faut penser… (enveloppement, sauna)

Le but, ne s'y trompons pas, est d'éliminer en gardant en tête que lorsque nos apports alimentaires sont supérieurs à nos dépenses, le corps accumule des déchets...

Le ménage peut également être psychologique, mental. C'est le moment de sortir et de se mettre en contact avec la Nature qui nous revitalise et nous isole de nos pollutions environnementales (une petite détox numérique ça vous tente ? Une nouvelle version du carême ? Je suggère une privation … on se fixe une durée - 3h/4h par jour - sans téléphone ou tablette ou réseaux sociaux …). C'est une pause pour se faire du bien, écouter ses envies profondes, positiver (penser aux 3 Kifs par jour).


Pour finir, un petit "focus" sur son assiette ...

On garde en tête qu'il nous faut du cru à chaque repas (aliments vivants chargés en vitamines, minéraux, enzymes et anti-oxydants)…. C'est le moment de faire une cure de graines germées (puisque tout pousse et renait dans la Nature, vos bocaux dans la cuisine vont suivre la même dynamique !) : ajoutez-en 1 cuil à soupe sur vos crudités avec une cuil à soupe d'huile bio de première pression à froid riche en oméga 3.

Les pissenlits sont les rois de la saison en feuilles et/ou en fleurs, les navets râpés, les carottes, le chou blanc émincé, le chou-fleur en bouquets, les endives, et puis les betteraves sont toujours là !

Pour les légumes cuits (de préférence à la vapeur), on peut aller piocher des brocolis, des épinards, des blettes, des poireaux, des orties. Et de jolies pâquerettes peuvent rajouter une touche de fraîcheur bucolique et comestible !

L'idéal serait de tendre vers une alimentation constituée à 80% de produits d'origine végétale.


Un petit tour chez le Docteur Kousmine nous permet de nous rappeler que :

- Le lait est excrété (à l'origine !) par la vache au printemps et en été pendant 6 mois pour nourrir son veau. Puis succède une période de gestation et de repos… Nous ne devrions donc traditionnellement consommer de produits laitiers que pendant cette période avec une détoxination d'octobre à février… outre le fait que le lait est avant tout la nourriture du bébé plus que celle de l'adulte, peut-être pourrions-nous nous interroger sur les intolérances actuelles (sans parler des facteurs de croissance et traitements antibio divers) et sur cet excès de consommation de laits et dérivés… Le printemps serait donc un retour aux laitages pour ceux qui les supportent… (écoutons-nous). Profitez-en avec modération !

- Les oléagineux (noix, noisettes, amandes, graines de tournesol, de sésame, de courge, noix de cajou, pistaches…) provenant de nos climats se récoltent en fin d'été. La consommation après séchage se fait donc en automne et en hiver. Leur composition montre d'ailleurs qu'ils apportent beaucoup de nutriments communs aux laitages (AGPI et AGS). Faudrait-il donc suivre un cycle de consommation qui suit les cycles de production de ces 2 grandes familles alternativement ? On peut s'interroger à l'heure où le vrac d'oléagineux prend une ampleur sans précédent ...

Voilà quelques réflexions printanières qui nous incitent à toujours rester modérer dans nos choix.


Beau printemps à tous ! Et prenez soin de vous, nettoyez-vous Naturellement ...



#printemps

#detoxdeprintemps

#detoxnumerique

#pâquerettes

#orties

#pissenlits

#grainesgermees

#kousmine

0 vue

LE CABINET

MES HORAIRES

ME CONTACTER

© 2019 Elodie MARIE - N° SIRET 79770095200014 - Code APE 8690F

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon